Monté en colère autour des supposés « attentats Terroristes » du 07/07/05 à Londres, …Un autres 11 septembre ?

Le 5eme anniversaire de cette fatale matinée à Londres le 07 juillet 2005 vient de passer, Quoi qu’il en soit la mémoire est toujours très vive en outre-mer !

Et inconsistance dans le rapport official sur ces événements ont fait germer les soupçons de l’opinion public Anglaise sur un « inside-job » (travaille de l’intérieur) tout comme 84% des américains soupçonnent leur gouvernement de meurtre le 11 septembre 2001  tant attendu des alarmistes d’un complot international des Elites-Aristocratiques sur les peuples.

Londres 7 juillet 2005 Wikipedia :

À 8h50 du matin, 3 Bombes explosèrent avec un intervalle de 50 secondes sur 3 lignes respectives du métro Londoniens.

Une 4eme explosa 1 heure plus tard à 09.47  sur Tavistock square. Les explosions tuèrent 56 personnes, incluant les 4 présumés « terroristes », blessant 700 passagers, et la disruption national de toute la téléphonie sans fil.

Il n’est pas clair pourquoi des « terroristes », allant se faire exploser, laissent des preuves évidentes dans leur voiture parquée devant la gare de Luton ce qui amènera la police à découvrir une « usine » (terme des journaux populaires londoniens) de bombes artisanales à Leeds.

L’ « usine » apparaît avoir été préparées à la fabrication futures de nombreux autres engins explosifs dont plusieurs auraient été retrouvés dans la voiture même des présumés « terroristes » laissée à la station de Luton.

En addition, les « terroristes » ont acheté un ticket aller-retour de Luton à Londres. Les 3 premières bombes explosèrent sur un espace de 50 secondes, donc 2 choix s’offrent à nous :
–       1 : Les engins explosifs étaient connectés à une télécommande à distance
–       2 : Ils se sont mis d’accord d’une précision militaire sur le temps précis du déclenchement des explosions.

Le gouvernement jusqu’à ce jour refuse toute enquête public indépendante sur l’affaire arguant que :
« Ce serait des dépenses inconsidérées aux ressources et ferait travailler inutilement des membres de l’état clefs ainsi que des officiers de police » a-t-on répondu…
L’ex-Premier ministre Tony Blair a même ajouté qu’une enquête publique indépendante ferait souffrir le support des services de sécurités.

Plusieurs groupes se sont créés depuis dont des survivants et familles des victimes et poursuivent jusqu’à ce jour le gouvernement en cour suprême et cour d’Europe pour une enquête public complète.
Le ministre de l’intérieur bis, David Davis note :
« Il devient de plus en plus claire que l’histoire présentée au public et parlement est des plus bizarres avec les faits. »

Donc l’histoire du 7 juillet que nous sommes tous venu a accepter fut :
– Quatre Musulmans – Mohamed Sadique Khan, 30 ans, Shehzad Tanweer, 22 ans, Jermaine Lindsay, 19 ans, et Hasib Hussein, 18 ans – se suicident en utilisant des explosifs fait-maison, tuant 56 personnes, blessant 700 sur 3 différentes lignes de métro et un bus a double étage. Partent de chez eux en voiture jusqu’à la gare de Luton et voyagèrent par voie ferroviaire au cœur de Londres « King’s Cross Station »

Une version des événements endossée par les parlementaires aux plus hauts niveaux depuis une enquête et rapport gouvernementale, les deux publiés en Mai 2006 dix mois après les événements, basé sur 12500 interview, l’examination par la police de 142 ordinateurs et 6000 heures d’enregistrement de cameras de surveillance. Le rapport insistait sur le fait que les « terroristes » ont agie de leur propre chef, construisant des explosifs faits de farines de chapatti et cheveux décolorant mélangés dans une baignoire à Leeds une ville du Yorkshire, dont les quatre avaient une famille et des amis.

Mais les familles des victimes et un nombre toujours croissant des survivants des attaques du 7 juillet 2005 clament que le rapport officiel est rempli d’inconsistances et d’erreurs basics dont le besoin d’explication est devenu nécessaire.

Tellement nécessaire que les familles des victimes et survivants des attaques ont saisi la cour suprême afin de forcer le ministre de l’intérieur d’autoriser une enquête publique indépendante complète dont le but est de répondre sur des questions clefs de ce que les services secrets et la police savaient ou ne savaient pas avant les attaques.

Cependant, le refus absolue du gouvernement Anglais de répondre à leur demande à un très dangereux mauvais effet, alimentant une myriade de complots du gouvernement et de la monarchie anglaise sur les 2 attaques « terroristes » du 7/07/05 et 11/09/01.

Livres, blogs Internet, et plusieurs documentaires vidéo pointent les bizarreries des acomptes officieux. Plus alarmant, les vidéos accusant la monarchie et le gouvernement d’un complot nationale ET internationale sont visualisées dans les mosquées de tout le pays afin de supprimer tout sentiment anti-breton. Le dirigent de la mosquée centrale de Birmingham a depuis pointé que les identités des « terroristes » fut très curieusement découvertes rapidement :

« Lorsque qu’un corps est exposé à une explosion d’une telle proximité, il est déchiré de toute part. Donc comment ce fait il que les papiers d’identités de ces jeunes gens  trouvés sur la scène furent dans un parfait état ? Les a-t-on placés là ? »
L’impact des documentaires a contrebalancé le ressentit des musulmans du pays.
Ajoutant : – Il y a peu de doutes que le gouvernement est fait cela eux-mêmes à ces quatre jeunes gens et que les attaques ne furent pas du tout le travaille de terroristes musulmans, mais le travaille du gouvernement afin de supporter la guerre en Irak, en Afghanistan, et un plus grand contrôle sur les bretons en faisant de tout le pays un état-policier.

Voici ici un des documentaires du 7 juillet : « Ludicrous Diversions »
Les inconsistances
:
Le journal Anglais « The Mail » 3 juillet 2009 : Dans L’après-midi du 7 juillet, Tony Blair retourna a « Downing Street » pour annoncer que l’attaque fut un acte « au nom de l’islam ». Plus tard, à l’assemblé du comité d’urgence national du gouvernement : COBRA, Le policier en chef de la section anti-terreur Andy Hayman disait aux ministres présents qu’il suspectait une attaque suicide !

L’heure à laquelle les quatre musulman ont pris le train en cette matinée fatidique depuis Luton vers Londres est le centre du puzzle, rappelons que les trois explosions éclatèrent TOUTES LES TROIS à exactement 8h50 du matin sur trois lignes séparées de Edgware Road, Aldgate et King’s Cross, suivies du bus rouge à double-étage 1 heure plus tard près de Tavistock Square.

Le rapport officiel dit que les bombagistes ont pris le train a 7h40 depuis Luton, lequel serait arrivé a King’s Cross juste a temps d’embarquer dans le Métro.
Cependant, le train de 7h40 n’est jamais arrivé ce matin… Il a été annulé !
Le gouvernement a depuis corrigé cette information, mais seulement après que les survivants ont soulevé l’erreur, disant que les bombagistes ont pris un train plus tôt, celui de 7h25 depuis Luton pour le voyage de 35 minutes vers King’s Cross et devait arrivé dans la capitale à 8h00.
Cela a jeté plus de questions qu’ils n’en ont répondu car le train est arrivé à Luton 23 minutes en retard et est arrivé dans la gare de King’s Cross à 8h23, ont répondu les dirigeants de la station.

Selon l’association « The July Seventh Truth Campaign » (Campagne sur la vérité du 7 juillet), un autre groupe appelant à une enquête public : Ceci place encore une fois l’heure de la version officielle en doute.

En effet, l’image photo d’une camera de surveillance de la station de Luton est la seule image des quatre jeunes gens ensemble le 7 juillet. Bizarrement, pas une seule image filmée CCTV mouvante ou statique d’eux à Londres n’a jamais été présentée au public bien que Londres et ses stations soient équipées de caméras de surveillances couvrant TOUS les angles dans les stations de métro londonien faisant d’elle la ville la plus surveillée au monde.

Cependant l’image de la gare de Luton est de pauvre qualité et les visages des trois bombagistes sont inidentifiables. La photo est enregistrée à six secondes avant 7h22 et regardez l’erreur grossière preuve d’un montage photo.

Donc si c’était est le cas, ces quatre jeunes gens n’auraient eu que trois minutes  pour monter les escaliers de la gare de Luton, acheter leurs tickets aller-retour de 22£ et arriver sur la plateforme, laquelle était bondée de tous les passagers souffrant ce même matin la disruption des horaires de train.

Terreur fictive Wiseup journal: Le Directeur manageur de « Visor Consultant » (Écran consultant) Peter Power a dénoncé sur ITV et BBC que sa compagnie de management des crises a exercé une attaque terroriste fictive précisément au même matin… aux 3 même stations de métro… et à la même heure.. ! Et une attaque supplémentaire Fictive sur terre se déroulant à la même heure et le même jour.
Probabilité d’un entraînement et d’une attaque terroriste coïncidant par chance le même jour sur une période de 10 ans :
1 chance sur 3,715,592,613,265,750,000,000,000,000,000,000,000,000

Et ce sont de telles inconsistances qui alimentent de profondes questions.

Un documentaire sur la chaîne télé BBC2 appelé : « fichiers conspirateurs du 7 juillet » révèle l’existence d’une vidéo de 56 minutes « Ripple Effects » : accusant Tony Blair, le gouvernement, la police, les services secrets israéliens et bretons d’avoir assassiné des innocents morts ce jour afin d’alimenter des sentiments anti-islamiques et un support public de leur « guerre à la terreur ». La vidéo avance que les quatre musulmans britanniques se seraient faits piéger par les autorités en prenant part à ce qui ne devait être qu’un exercice d’entraînement anti-terreur. Mais ce que l’on ne leur aurait pas dit, la vidéo avance, est que le gouvernement allait les faire exploser avec d’autres passagers, et prétendre que les quatre jeunes gens furent des terroristes.

L’auteur de la vidéo « Ripple Effects«  est un sexagénaire du Yorkshire Anthony John Hill vivant à Kells en Irlande fut arrêté et a combattu une extradition vers la Grande-Bretagne car la police l’accusait de pervertir le cours de justice après avoir envoyé une copie de sa vidéo à un membre du jury jugeant un cas de terrorisme. Le film Internet demande pourquoi un grand nombre de survivants des attaques dans le métro précisent que les explosions venaient du dessous du train à travers le sol.

Selon la source : http://infokrieg.tv / la chaîne BBC au 30 juin 2009 confirme que le sol du train était plié vers le haut et non pas vers le bas comme cela aurait été le cas si un sac à dos explose à l’intérieur. prisonplanet.com – Paul Watson.

Et pourquoi aucun passager de la ligne ferroviaire Londres-Luton ne se rappelle clairement des quatre bombagistes avec leurs énormes sacs-à-dos en cette triste matinée ?

Était-ce un suicide ?

The Mirror: “pourquoi ont-ils acheté un billet de train aller-retour vers Luton? Pourquoi ont-ils payé leur parking de voiture ? Les bombagistes londoniens se sont peut-être faits piéger sur une histoire d’attaque suicide ».

New York Times : « Chacun de ces quatre hommes morts dans l’attaque du 7 juillet ont acheté un ticket aller-retour de Luton vers Londres. La voiture de location de Germaine Lindsay montrait clairement derrière le pare-brise un ticket de parking pour 7 jours. Quelques officieux de la police considèrent et même acceptent la possibilité que les quatre hommes n’ont pas commis de suicide mais se sont faits piéger ».

Comment est-ce que quatre supposés terroristes qui sont morts sur trois lignes de métro et un bus se serait fait tirer par la police dans la rue ?

The New Zealand Herald: Un Nouvel Zélandais travaillant pour Reuters à Londres disant que deux de ses collègues auraient assisté à un (non-confirmé par les autorités) tir de la police sur apparemment deux présumés terroristes justes en dehors de la tour HSBC à Canari Wharf se trouvant à l’est de Londres.

Canada Globe et le journal The Mail ont reporté un incident non confirmé de la police tirant sur des bombagistes en dehors de la tour HSBC.

Il est également intéressant de noter que la compagnie Verint Systems responsable des caméras de sécurité sur tous les transports ferroviaires Londonien et employant approximativement 1000 employés n’ont pas fourni UNE seule image CCTV mouvante ou statique de ces quatre jeunes gens abordant le métro !

Prétendant que leurs caméras ne marchaient pas !

Commentaire :
Est ce que ces explosions du 7 juillet à Londres seraient une attaque suicide fictive tout comme le 11 septembre 2001 l’a été par ces criminels sans états d’âme du « New World Order » (Nouvel Ordre Mondial) dans l’ordre de promouvoir un meilleur contrôle sur les peuples de l’Ouest à leur conquête du monde ? Si c’est le cas, que nous prépare-t-il pour la suite ? Pour ce qui en est d’Al Qaida, oubliez : Selon Le Conseil Des Relations Étrangères et des services secrets français Al Qaida sont des histoires à dormir debout !

Il est très bizarre que le gouvernement breton n’autorise pas une enquête indépendante et qui plus est les circonstances et les événements sont des plus bizarres.

Par le biais, notez comment la presse des masses, prudemment et antidémocratiquement, désigne les sceptiques de la déclaration officielle de « conspirateurs théoriques ». Cela crée un idiome des chercheurs de la vérité. Mais dans l’état présent de ces affaires les gens derrière l’intenable déclaration officielle semblent être les « conspirateurs terroristes » !

Ces mots « conspirations théoriques » ont permis un océan de coups-sous-la-ceinture-dictatoriale

Jonah Damon

Chers lecteurs, tous commentaires seront bienvenus !

Publicités
Cet article a été publié dans Societes Secretes/Services Secrets, The City London Olympic Revolution 2012. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s