Les Francs-maçons, clefs de la lutte impérialiste en Afrique !

Il est impossible de comprendre comment fonctionne la Françafrique sans référence à la franc-maçonnerie. Les maçons français représentent l’élite des entreprises françaises et de la politique, la plupart d’entre eux ont été formés ensemble dans les deux mêmes écoles d’élite et poursuivre une carrière dans le gouvernement français ou de l’entreprise française. Ces écoles sont l’École Nationale d’Administration et l’École Polytechnique. Les loges franc-maçon réussissent à maintenir une formidable influence secrète au sein des structures judiciaires françaises et de la police. Toutes les loges franc-maçonnes en France ont été capturées de trafic d’influence et de fausses factures sur les contrats d’État.
Les Francs-maçons du système judiciaire entravent les enquêtes et musèlent la presse. Comme en France, la franc-maçonnerie est omniprésente au sommet de nombreux États africains. Par exemple:
– Denis Sassou Nguesso, le président congolais, est le Grand Maître de la Grande Loge du Congo-Brazzaville liée à la Grande Loge Nationale du Grand Orient de France (http://www.slateafrique.com/88481/congo-sassou-nguesso-parrain-franc-maconnerie);
– Président Mamadou Tanja du Niger
– Président du Tchad Idriss Déby
– François Bozizé de la République centrafricaine sont les douze présidents africains, liés à la franc-maçonnerie. http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2621p030-039.xml1/afrique-congo-tchad-senegalfranc-macons-les-maitres-de-l-afrique.html

En Novembre 2009, Ali Bongo, le nouveau président gabonais a été ordonné par le grand maître de la Grande Loge du Gabon (GLB) et le Grand Rite Equatorial, les deux principaux ordres francs-maçons au Gabon. [Ii] Les francs-maçons ont toujours fourni les dirigeants et le personnel du colonialisme français. François Xavier-Verschave a décrit le système d’un contrôle secret de ses dirigeants comme «la criminalité secrète dans les hautes sphères de la politique française et de l’économie, où une sorte de métro République est tenu secret.” Par tradition en France, les affaires étrangères sont de l’ordre privé du président français. Le ministre des Affaires étrangères n’applique que sa politique.

[Si la video ne marche pas voici un autre lien: http://www.wat.tv/video/francafrique-raison-etat-partie1-38pqv_2gtn9_.html]

Juge anti-corruption Eva Joly dénonce ici le viol en Afrique commis par nos « corporations » maçonniques !! …MAIS la TV corporative est là ! Tout va bien, circulez, il n’y a rien a voir messieurs dames…: http://www.dailymotion.com/video/x2cu7m_eva-jolly-franceafrique-zalea-tv_news ou encore l’épisode II:

[Si la video ne marche pas ici aussi voici un autre lien:http://www.wat.tv/video/francafrique-raison-etat-derniere-392d3_2gtn9_.html]

La France est le seul pays occidental où la politique étrangère n’est pas un sujet de débat dans les instances législatives nationales. La souveraineté du peuple français compte pour rien, même si elle a élu le président directement. Le Parlement n’a pas de pouvoir de contrôle et est tranquillement relégués à des questions nationales. La guerre des Français contre la Côte d’Ivoire a été une guerre par Jacques Chirac contre la Côte d’Ivoire. C’était son excès de dépit qui a ordonné les français “casques bleus” d’attaquer et détruire l’Air force de la Côte d’Ivoire. Ce fut sur son ordre qu’une centaine de chars furent envoyées cerner l’Hôtel d’Ivoire et la maison du président Gbagbo. Cela a été sa décision de permettre à ses soldats d’ouvrir le feu sur une foule de jeunes chantant, totalement désarmés et non menaçant, ne cherchant qu’à empêcher les Français de faire un coup d’Etat ou de tuer le Président Gbagbo. Les agents français n’hésitent pas à évincer plusieurs présidents africains ou ministres de la défense pour d’autres coups d’Etats. Leur rôle dans la tentative de renversement de Gbagbo est bien documenté. Un enregistrement de plusieurs réunions a été copié à partir d’un ordinateur portable français qui a été capturé ce qui montre, entre autres, comment les Français se comportaient. La méthode française de faire un coup d’État a été bien documentée dans un rapport des renseignements sur une réunion au Burkina Faso. Les parallèles avec Madagascar sont claires. Ils avaient décidé de promouvoir un coup d’État à Abidjan, le 22 au 33 Mars 2006.

Alassane Ouattara [maintenant soutenue par l’Occident pour remplacer Gbagbo] a ouvert la réunion et a présenté Pouchet. Il précisa qu’il était venu sur les recommandations de Jacques Chirac avec le message : – Le fils et frère ADO (Ouattara) sera président de la République de Côte d` Ivoire avant les élections de 2005. “Chirac a promis” Il n’y aura pas de désarmement en Côte d `Ivoire sans notre accord. Il est nécessaire que les accords d’Accra III soient votés avant de pouvoir insister sur le désarmement. Toute la France et JACQUES CHIRAC soutiennent ADO à prendre le pouvoir dans cinq mois, c’est à dire en Mars 2006.
– Nous avons recruté des mercenaires qui sont actuellement en formation au Mali et au Burkina Faso. Les élections en Mars nous conduiront ADO au pouvoir avec l’aide des mercenaires qui sont en formation par des agents burkinabais et maliens. Notre objectif est de mettre ADO au pouvoir. Je reviendrai en Décembre, avec le président Compaoré, et vous ferai découvrir ses mercenaires. Ouattara sera de retour en Mars pour prendre le pouvoir. “L’orateur suivant était Blaise Compaoré, Président du Burkina Faso, qui a remercié Pouchet et Jacques Chirac. Il a critiqué le gouvernement de Côte-d’Ivoire afin d’ignorer les droits de Ouattara et dit: «C’est mon nom qui est salie dans cette affaire. Au Burkina mes officiers font un travail remarquable avec les mercenaires dans l’objectif de les rendre aptes. Je vous soutiens. Nous sommes en train de mettre les choses en place à partir de là pour vous le peuple. N’ayez pas peur, nous allons gagner la bataille dans peu de temps. En cinq mois, tout sera prêt.”

Il y a eu plusieurs tentatives de faire un coup d’Etat contre Gbagbo au cours des cinq dernières années. La plupart ont été anticipés et évités. D’autres sont morts par manque d’intérêt. Dans presque tous ces cas, les participants actifs ont été envoyés de France, combinés avec des éléments des Français (ONU) maintien de la paix et locales d’Afrique présidents reliés par leurs liens maçonniques à l’entreprise française et les élites politiques … Les parties de la mise en œuvre et les fournisseurs de logistique ont été des agents français travaillant dans les multinationales Français à Abidjan. C’est un comportement normal dans leur logique française néocoloniale. Il a toujours été fait au nom de la France, mais sans aucun débat démocratique. Il défend les intérêts des entreprises françaises et des récompenses de la présidence. Cette impasse en Côte d’Ivoire est juste un autre complot français par les mêmes personnes et en utilisant les mêmes collaborateurs. Cependant, cette fois, les Français ont réussi à accrocher dans la «communauté internationale» afin d’être soutenu dans leurs politiques En résumé, le pacte colonial a maintenu le contrôle français sur les économies des Etats africains, ils ont pris possession de leurs réserves en devises étrangères, ils contrôlent les matières premières stratégiques du pays, ils ont posté des troupes dans tout le pays avec le « droit » de libre passage; ils ont exigé que tous les équipements militaires soient acquis de la France, ils ont repris le contrôle de la formation des forces de police et de l’armée, ils ont exigé que les entreprises françaises soient autorisées à maintenir les entreprises monopolistiques dans les domaines clefs (eau, électricité, ports, transports, énergie, agroalimentaire, etc.) . Ces « représentants » de la France non seulement fixent des limites sur les importations d’une série d’éléments en dehors de la zone franche, mais aussi fixent des quantités minimales des importations DE la France. Ces traités sont encore en vigueur et opérationnels. Il y a eu peu de surprises, pour les autres pays d’Afrique, que les tentatives faites par Gbagbo de se libérer de ces chaînes ont irrité ces Français. Les présidents africains ont été maintenus au pouvoir par les armées françaises. Les économies Africaines ont été maintenues sous le contrôle des entreprises françaises autorisées à tout monopoliser. D’autres pays ont été tenus à l’écart. Les présidents africains, en échange, ont donné depuis des décennies au minimum 85% de leur richesse nationale au Trésor français et payent une rançon régulière à des hommes politiques français pour les maintenir en poste.

Le Pacte colonial n’a pas vraiment été planifié pour ces pays, encore aujourd’hui, colonies françaises, en 1960, de Gaulle avait à improvisé des structures en une collection de petits États nouvellement indépendants, chacun avec un drapeau, un hymne et un siège à l’ONU, mais souvent avec bien peu d’autres insuffisant pour être entendus dans ce conseil. C’est là que Foccart est venu à jouer un rôle essentiel, celui de l’architecte de la série d’accords de coopération avec chaque nouvel État dans les secteurs de la finance et l’économie, la culture et l’éducation, et les militaires. Il y avait d’abord onze pays concernés: la Mauritanie, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, Dahomey (actuel Bénin), Haute-Volta (actuel Burkina Faso), Niger, Tchad, Gabon, République centrafricaine, le Congo-Brazzaville et Madagascar. Togo et le Cameroun, anciens Territoires sous tutelle des Nations Unies, ont également été co-optés dans le club. De même, plus tard, ont été Mall et les anciens territoires Belges (Rwanda-Urundi, maintenant le Rwanda et le Burundi et le Congo-Kinshasa), quelques-uns des anciens territoires portugais, et les Comores et Djibouti, qui avait également été sous la domination française depuis de nombreuses années mais est devenu indépendant en 1970. L ‘ensemble a été placé sous un nouveau Ministère de la Coopération, créé en 1961, séparé du Ministère des Départements et Territoires d’Outre (connu sous le nom DOM-TOM), qui avait déjà exécuté tous. La clé de tout ceci était l’accord signé entre la France et ses colonies nouvellement libérées d’Afrique qui fermait ces colonies dans l’étreinte économique et militaire de la France. Ce pacte colonial non seulement crée l’institution du franc CFA, il a créé un mécanisme juridique dans lequel la France obtint une place particulière dans la vie politique et économique de ses colonies.

Le Pacte Coloniale accord consacré une préférence particulière pour la France dans les processus politiques, commerciaux et militaires dans les pays africains. Sur la défense, il est convenu de deux types de contact continu. Le premier était l’accord militaire ouvert sur la coopération militaire technique ou de l’aide (AMT) les accords, qui ne sont pas juridiquement contraignantes, et pouvaient être suspendus selon les circonstances. Ils portaient sur l’enseignement, la formation des militaires et des forces de sécurité en Afrique. Le second type, secret et contraignant, ont été des accords de défense supervisés et mis en œuvre par le ministère français de la Défense, qui a servi de base juridique pour des interventions Françaises. Ces accords permirent à la France d’avoir predeployed troupes en Afrique, en d’autres termes, unités de l’armée française présente en permanence et par rotation dans les bases et installations militaires en Afrique; entièrement géré par les Français. Conformément à l’annexe II de l’accord de défense signé entre les gouvernements de la République française, la République de Côte-d’Ivoire, la République du Dahomey et la République du Niger le 24 avril 1961, la France a la priorité dans l’acquisition de ces matières “premières classés comme stratégiques.? En fait, conformément à l’article 2 de l’accord, “la République Française informe régulièrement la République de Côte-d’Ivoire (et les deux autres) de la politique qu’il entend suivre concernant les matières premières stratégiques et les produits, en tenant compte des besoins généraux de la défense, l’évolution des ressources et la situation du marché mondial.? Conformément à l’article 3, «la République de Côte-d’Ivoire (et les deux autres) informent la République Française de la politique qu’ils entendent suivre concernant les matières premières stratégiques et les produits et les mesures qu’ils envisagent de prendre pour mettre en œuvre cette policy.â €? ? Et pour conclure, l’article 5: «Concernant ces même produits, la République de Côte-d’Ivoire (et les deux autres) pour les besoins de la défense, les réserve en priorité pour la vente à la République française, après avoir satisfait les besoins de la consommation intérieure, et ils va importer ce dont ils ont besoin en priorité à partir de € it.â?

La réciprocité entre les signataires n’était pas une négociation entre égaux, mais reflète la domination réelle de la puissance coloniale qui avait, dans le cas de ces pays, a organisé l ‘”indépendance” quelques mois auparavant (en août 1960). En résumé, le pacte colonial a maintenu le contrôle français sur les économies des Etats africains, il a pris possession de leurs réserves de devises étrangères, il contrôlait les matières premières stratégiques du pays, il avait posté des troupes dans le pays avec le droit de libre passage; il a exigé que tous les équipements militaires soient acquis de la France, il a repris la formation de la police et l’armée, il a exigé que les entreprises françaises sont autorisés à maintenir les entreprises monopolistiques dans les domaines clés (eau, électricité, ports, transports, énergie, etc) . Â France non seulement fixer des limites sur les importations d’une série d’éléments en dehors de la zone franc, mais aussi fixer des quantités minimales des importations de la France. Ces traités sont encore en vigueur et opérationnels.

Il est probablement très peu de surprise à d’autres Africains que les tentatives faites par Gbagbo de se libérer de ces chaînes irrité les Français, les présidents africains ont été maintenus au pouvoir par les armées françaises. Les économies ont été maintenus sous le contrôle des entreprises françaises autorisées à des monopoles. D’autres pays ont été tenus à l’écart. Les présidents africains, en échange, a donné 85% de leur richesse nationale au Trésor français d’organiser pour eux et payé une rançon régulière à des hommes politiques français pour les maintenir en poste. Quel est le mystère pour beaucoup sur le continent africain (si ce n’est parmi les Lotophages de l’Ouest) C’est pourquoi l’Organisation des Nations Unies et la communauté internationale de prendre part avec les parrains de la France au lieu des victimes en Afrique. Ce système politique français et maçonnique n’est certainement pas l’avenir pour l’Afrique et l’envoi de troupes pour tuer les Africains innocents à l’appui de cette corruption éhontée et mortelle n’est pas l’idée de tout le monde d’un processus démocratique.

Article de Gary K. Bush
Traduction Édité par Jonah Damon

Publicités
Cet article, publié dans Geo-politique, Societes Secretes/Services Secrets, Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les Francs-maçons, clefs de la lutte impérialiste en Afrique !

  1. choquercho dit :

    ANALYSE POLITIQUE DE LA FRANC-MACONNERIE FRANCAISE…

    On ne peut résumer honnêtement la franc-maçonnerie à une sorte de religion, comme de nombreux francs-maçons l‘affirment! Une sorte de remise en question de soi, de sa morale intérieure!
    Par contre, la franc-maçonnerie Française et sa philosophie des lumières a bien pris la place laissée libre par le pouvoir royal disparu lors de la Révolution, c’est-à-dire religieux et politique…
    La franc-maçonnerie Française, en particulier, c’est un fourre tout historiquement et cela demeure un fourre tout actuel. On peut parler des mythes de la franc-maçonnerie.
    C’est son fond de commerce! C’est une sorte de philosophie religion organisation politique crées de toutes pièces, incroyablement disparate.
    Ce qui m’intéresse et qui me dérange fortement, c’est le rôle politique de la franc-maçonnerie à tous les niveaux de l’état Français, de l‘Europe, du monde… mais aussi l’existence, l’agissement hors des loges, des « fraternelles »!
    Si la plupart des historiens disent qu’elle n’a pas créé la Révolution Française, ce que je conteste, ils l’ont au moins récupérée et ont gardé ce pouvoir sur notre République depuis!
    Le rôle de Napoléon Bonaparte a été essentiel dans l’embrigadement des politiques, des grands corps de l’état, des militaires dans la franc-maçonnerie, comme l’ont été les bourgeois francs maçons dans la réussite de la Révolution Française, voire l‘analyse d‘Alain Bauer… Et surtout dans son organisation, son fonctionnement actuels.
    L’uniforme actuel des francs-maçons ne provient pas des maçons des cathédrales mais des militaires de l’époque Napoléonienne, laquelle, au niveau de ses cadres, était en grande partie une armée de francs-maçons!
    Ce que l’on ne dit jamais, c’est que la franc-maçonnerie a un uniforme, des accessoires (l’épée par exemple), un vocabulaire, un langage, des ordres, des codes, des procédures militaires issus de la période Napoléonienne et… surprenant… des prières. Elle affirme se soumettre à S. M. Napoléon et sa famille à chaque réunion en loge, par exemple pour trinquer.
    La page sur le vocabulaire franc-maçon, paragraphe « première santé » nous le démontre (http://www.france-spiritualites.fr/vocabulaire-des-francs-macons-bazot-L+p=2170&pg=14).
    De quoi s’interroger… La franc-maçonnerie a de plus comme devise « liberté, égalité, fraternité »… la même que notre République… Et le drapeau Français prône dans toutes les loges, ainsi que la Marianne de la révolution Française!!!
    Alors… Notre franc-maçonnerie Française ne serait-elle donc pas aujourd’hui une « armée de l’ombre » avec des cadres choisis, sélectionnés, chargée de conserver notre système politique en l’état, notre République en l’état (n’acceptant que de petites évolutions en interdisant toutes révolutions majeures) dans l’intérêt des détenants du pouvoir, tous partis confondus, sachant que de nombreux francs-maçons l’ignorent! Ne seraient-ils pas les « Républicains » dont on nous fait référence souvent, en opposition aux extrêmes politique?
    Et si c’était ça, un des secrets de la Franc-maçonnerie!
    Alain Bauer, ancien grand maître, disait ouvertement récemment que:
    « la franc-maçonnerie est garante de la République. Elle est la colonne vertébrale de notre République »
    « la Franc-maçonnerie est la boîte à outils du pouvoir »
     » la franc-maçonnerie, c’est en quelque sorte l’église de la République ».
    Mr Guy Arcizet, grand Maître du « grand orient de France » GODF nous affirme concernant les élections présidentielles prochaines:
    « le Grand Orient marquera la campagne en établissant une charte. Ce sera une liste des « principes républicains » que nous ferons passer à toutes les loges pour qu’elles aillent auprès des élus faire des piqûres de rappel… le Grand Orient se pose en contre-pouvoir intellectuel qui base sa puissance sur ses 50 000 frères (140 000 en comptant toutes les loges) dont beaucoup sont en charge de responsabilités… C’est un vrai réseau… une vieille institution républicaine »
    Enregistré… C’est donc un réseau important de gens « en charge de responsabilités » qui fait de la politique dans les loges (jusqu’à maintenant, on nous affirmait le contraire, que c‘était même interdit), une institution Républicaine, donc une organisation du pouvoir, dans le pouvoir! SECRETE… dans une démocratie, la France!
    C’est peut-être le deuxième secret de la franc-maçonnerie, révélé récemment par Mr Arcizet!
    A découvrir, quelques discours intéressants élogieux pour la franc-maçonnerie, de personnalités politiques importantes que nous connaissons:
    http://www.godf.org/index.php/actualite/details/liens/conference/nom/Conferences/slug/l-annee-2003-marquera-le-275eme-anniversaire-de-la-creation-de-l-ordre-ma-onnique-en-France
    VIVE LA REPUBLIQUE FRANC-MACONNE!
    Ce qui subsiste, dérangeant, en plus de son et de ses secrets, c’est que la Franc-maçonnerie Française persiste à être élitiste dans son recrutement, inaccessible pour le plus grand nombre d‘entre nous, quasi interdite pour les « classes laborieuses », les « classes moyennes » et est réservée aux «  notables », aux « élites »… 400 € par an d‘adhésion en moyenne!
    Elle contribue donc à une sorte « d’Apartheid » politique, social, économique, judiciaire (le troisième pouvoir). Une analyse des lois Françaises et de sa justice, en sont les preuves évidentes! DEUX POIDS, DEUX MESURES!… bien conseillé, tout ou presque est contournable, discutable! Avantage de la franc-maçonnerie! Lorsqu’on est franc-maçon, on a toujours au moins un frère proche qui est dans cette profession, tellement ils sont nombreux à faire partie de l‘organisation!… Ca peut aider! et dans la politique, au passage, c‘est pareil! Ca peut aussi aider sérieusement!
    C’est sans doutes la porte d’entée principale, mais en étant prisonnier d’une organisation et d’amis qui ont promu, aidé…redevable toute sa vie!
    Lorsqu’un franc-maçon aide un de ses frères, l’organisation, il a droit à des éloges officielles, une médaille, l‘obtention d‘un nouveau grade!
    C’est une très grande communauté cachée d’intérêts divers en particulier avec les « fraternelles » (personnel, professionnel, de caste diverses, politique, etc.)
    Apparemment, non seulement la franc-maçonnerie est garante de la République, en la conservant en l’état par ses réseaux occultes, mais participe plus au débat politique
    Français que les partis politiques traditionnels. Les francs-maçons ne se sont jamais cachés à ce sujet et s’en vantent continuellement! C’est une de leurs grosses contradictions!
    Si on veut parler, échanger sur des sujets politiques, bien que cadré dans un système hiérarchique militariste, c’est l’endroit où aller et non dans un parti politique!
    Entrez dans un parti politique, ce sera surtout pour faire la claque dans les réunions publiques et poser des affiches sur les murs pendant les élections!… expérience vécue!
    Une des vérités évidentes que la franc-maçonnerie nie honteusement est la suivante!
    Il y a des loges de toutes tendances politique et c’est sur une base politique et d’intérêts divers que la plupart des frères trois points choisissent leur obédience… et non sur la base mensongère d’un esprit religieux quelconque…
    Les loges sont donc surtout des organisations politiques secrètes!
    Avant l’apparition de la lois 1901 sur les associations, les partis politiques n’existaient pas et seules les loges avaient une activité politique en France. Ceci donc depuis la révolution Française, soit pendant plus de 100 années. ..
    Finalement, la « France libérée de la franc-maçonnerie » , depuis 1789, n’a existée que 6 années sur 223!
    La franc-maçonnerie n’est pas à une contre vérité près!
    Un certain nombres d’entre eux, les plus honnêtes, revendiquent un autre fait intéressant en affirmant qu’elle serait « un corps intermédiaire » de l‘état, ce que je crois exact. Quel mandat du peuple pour cela? On se pose la question!
    Nombreux sont les francs-maçons à affirmer aussi que les francs-maçons avaient beaucoup de pouvoir, voire trop, pendant la troisième République, mais qu’ils en auraient plus de nos jours! On a du mal à les croire! Ils étaient 40.000 en 1938 alors qu’ils sont près de 150.000 aujourd‘hui!
    Un autre chiffre intéressant à connaître… Sous l’empire, considéré comme l’âge d’or de la franc-maçonnerie, il existait 1220 loges maçonniques… Actuellement, elle sont 4750, soit environ 4 fois plus nombreuses… On est donc aujourd’hui dans le « super âge d’or de la franc-maçonnerie »!
    Le coté horizontal de l’organisation me dérange, car il tends à faire « collaborer » les dirigeants des syndicats, des partis politique, représentants d’organisations diverses, médias, responsables d’entreprises, etc. ce qui aboutit inévitablement à des « collusions » à tous les niveaux!
    On évite les « vagues politiques »… Tout est lissé dans l’intérêt général de cette caste qui s’auto-sélectionne!
    Pas de révolution possible!
    Après avoir été à leur origine des Révolutionnaires, il sont devenus au fil du temps des contre-révolutionnaires totalement intégrés dans les rouages des pouvoirs successifs!
    La grande masse de la population est trahie, trompée, manipulée via ce genre d‘organisation à tous les niveaux de l‘état, de la société par ses représentants élus en faisant partie qui jouent un double jeux…
    Pas de réelle démocratie!
    Un CONSERVATISME désolant en découle… politique, économique, judiciaire, social, etc.!
    Bref, le DECLIN INEVITABLE de la France, en particulier par la pensée unique, la pensée franc-maçonne!
    Le problème, en France, c’est que tout le monde se fout de l’évolution de notre démocratie! Et pour cause, on nous « bassine » en nous faisant croire qu’elle serait la meilleure du monde!
    Un constat aussi… les problèmes économiques semblent plus importants que ceux de notre liberté!
    Et si notre évolution économique dépendait plutôt de l’évolution de notre démocratie!
    Pour ma part, expérience à l’appui, j’en suis persuadé!
    On ne peut motiver un peuple s’il est convaincu de vivre dans une société de copinage, injuste, inégalitaire, corrompue!
    De plus, le système politique ne cherche alors pas à faire évoluer la majorité des citoyens. Il leur interdit même l‘accès à de nombreux postes de pouvoirs au profit de quelques privilégiés cumulards issus de cette communauté d’intérêts!
    Etant à l‘origine de la «déclaration des droits de l‘homme et du citoyen » , la Démocratie devrait être le sujet de prédilection de la franc-maçonnerie! Et là… discrétion absolue concernant notre République et ses travers qui sont pourtant de plus en plus nombreux! La raison évidente… collusion des pouvoirs de toutes natures, quels qu’ils soient, de gauche, de droite, du centre, avec la franc-maçonnerie!
    Un dossier important permettant de découvrir une des faces cachées de la franc-maçonnerie, facile à décoder, à analyser, à vérifier… la « Françafrique »!
    La « Françafrique », outil politique des pouvoirs (de gauche comme de droite) vis-à-vis de l’Afrique de l’Ouest, a comme colonne vertébrale la franc-maçonnerie. Toujours active depuis plus de 60 ans, c’est un « panier de crabes » surprenant (voir sur wikipédia entre autres).
    Ces recherches vous feront découvrir d’une façon flagrante:
    * le caractère « outil colonialiste », magouille, manipulateur de la franc-maçonnerie, celle-ci ayant participé à la création des états Africains de l‘ouest, y intégrant la franc-maçonnerie obligatoire à tous leurs gouvernements, une copie de notre propre système politique, y compris, surprenant, dans les pays dont la religion dominante est musulmane,
    * la participation officielle de cette organisation en tant qu’outil d’asservissement des peuples sous-développés au profit d’intérêts géopolitiques occidentaux et des dirigeants dictateurs des pays en question, tous frères de la même famille franc-maçonne, une façon moderne de perpétuer un nouveau type d’esclavage des populations,
    * les « affaires », les collusions d’intérêts financiers réciproques entre les hommes politique francs-maçons français et les dirigeants F:.M:.Africains que l‘on a corrompu, pratiquement tous dictateurs (affaire ELF, etc.),
    * les collusions entre notre état et ses sociétés secrètes.
    Inquiétant, découvrez aussi sur quoi peut déboucher une société secrète, la franc-maçonnerie, en visualisant le document suivant:

    Ca se passe en Italie… Ce n’est pas la mafia… C’est la franc-maçonnerie Italienne! Loge P2… que je vous invite à découvrir… ces affaires sont très intéressantes, très instructives , à connaître absolument.
    Il est fort possible que ce genre d’organisation existe en France… Il faut savoir que la justice Italienne d’aujourd’hui est devenue plus efficace, plus libre, plus indépendante, plus juste que la nôtre!
    Vous constaterez les recoupement entre cette vidéo et mon texte…
    En conclusion, notre République Française est structurée autour d’une poignée d’individus auto-sélectionnés, d’une oligarchie, sorte d’armée pseudo-intellectuelle secrète, secte politico-économique, misogyne, élitiste, colonialiste, esclavagiste, sectaire, la FRANC-MACONNERIE, dont les dérives mafieuses, affairistes ne sont plus à démontrer, intégrée totalement à notre organisation politique, économique, administrative, composée à sa base de pseudos ésotériques, de bourgeois privilégiés, chargée d’éviter les évolutions politiques majeures n‘allant pas dans l‘intérêt des dominants, ceux détenant le pouvoir de toutes tendances politique confondues, ceux qui soutiennent en l’état notre système politique avec tous ses travers car en tirant des bénéfices substantiels, la participation de la majorité des Français, ceux n’étant pas francs-maçons (profanes) ou qui n’ont pas fait allégeance à celle-ci, subissant un Apartheid politique.
    Il en résulte nettement que la franc-maçonnerie nous considère, nous les « profanes », comme des « sous hommes » , des « sous citoyens », comme elle traite officiellement les Africains, via les obédiences Françaises!
    Est-il convenable, supportable d’accepter aujourd’hui l’existence de sociétés secrètes politiques parasites, démoniaques, perverses, intégrées à nos états dits démocratiques?
    C’est curieux… alors que nous sommes fliqués de partout (caméras dans les villes, téléphones, internet, etc.), pourquoi l’état ne cherche t-il pas à savoir qui fait partie de ces sociétés secrètes et leur activité!
    Il est urgent d’agir, par une éradication des sociétés secrètes, la franc-maçonnerie en particulier, la plus importante et la plus intégrée à notre République, celle-ci étant aujourd’hui un danger pour nos pays, pour la liberté de chacun d’entre nous, pour notre Démocratie et notre avenir! La franc-maçonnerie m’apparait tout aussi dangereuse que les sectes pentecôtistes, elles aussi ayant un but politique!
    Devons nous n’avoir aujourd’hui, en France, que deux choix… être franc-maçon ou sous-homme, sous-citoyen? On peut se poser la question!  

  2. Ping : réseaux by j1p - Pearltrees

  3. Ping : la "FrancAfric" | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s